Coronavirus : près de Saint-Étienne, les hôpitaux se réorganisent

Jeudi 29 octobre, à l'hôpital Nord de Saint-Priest-en-Jarez (Loire), six lits de réanimation Covid ont vu le jour en une après-midi, grignotés sur le service de réanimation chirurgicale. Le CHU stéphanois est désormais coupé en deux. "On a recréé une pharmacie, puisqu'il nous fallait une pharmacie dédiée pour cette unité, alors que normalement, elle est commune pour les deux unités", explique le Pr Jérôme Morel, chef du service de réanimation chirurgicale. Des cloisons étanches ont également été installées pour isoler l'alvéole. Déprogrammations de chirurgies moins urgentes Sous assistance cardiorespiratoire, quatre patients parmi les plus graves y sont déjà admis. La salle de réveil d'un des blocs opératoires a changé de vocation, au prix de déprogrammations des chirurgies les moins urgentes. 90 lits de réanimation sont actuellement occupés sur le groupement hospitalier du territoire qui couvre la Loire et une partie de l'Ardèche. Ce chiffre bondirait à près de 200 d'ici la fin de semaine selon plusieurs modélisations.