Covid-19 : près de 20 000 contrôles et 3 019 verbalisations depuis le début du couvre-feu, annonce Gérald Darmanin

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Le couvre-feu est-il bien respecté dans les zones concernées ? Cette nouvelle mesure visant à lutter contre l'épidémie de coronavirus, entrée en vigueur samedi, a donné lieu à "3 019 verbalisations", a annoncé Gérald Darmanin, lundi 19 octobre.

"Il y a eu 19 300 contrôles", de "citoyens mais aussi des contrôles d'établissement", a précisé le ministre de l'Intérieur sur TF1.

Depuis samedi minuit, il est interdit de se déplacer entre 21 heures et 6 heures en Île-de-France et dans les métropoles de Lyon, Lille, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne, Aix-Marseille, Rouen et Grenoble. Comme lors du confinement, les personnes sortant pendant le couvre-feu doivent se munir d'attestations de déplacement, et ce, uniquement dans certains cas (le travail, des raisons de santé ou encore un "motif familial impérieux").

Les Français "à l'écoute"

Tout contrevenant s'expose à une amende de 135 euros, puis à six mois de prison et 3 750 euros d'amende en cas de double récidive (trois fraudes au total).

Le nombre de contrôles et celui des verbalisations prouvent "que la police et la gendarmerie sont là, et que les Français sont à l'écoute des conditions sanitaires que le président de la République a souhaité", a ajouté Gérald Darmanin lundi soir sur TF1.

Dans la quasi intégralité, ce couvre-feu est respecté.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur

sur TF1

La situation sanitaire est particulièrement tendue en Ile-de-France, où 605 patients étaient hospitalisés en réanimation lundi, en nette (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi