Coronavirus : ne portez pas de masque, donnez-le aux soignants

Photo d'illustration

Le personnel soignant, qui manque de matériel de protection face au Covid-19, dénonce le comportement de ceux qui portent des masques alors qu’ils n’en ont pas l’utilité.

Le personnel soignant déplore le manque de moyens matériels pour faire face au nouveau coronavirus. Particulièrement précieux, les masques, qui n’ont une durée de vie que de quelques heures, et dont les stocks sont largement insuffisants.

Avec plusieurs masques utilisés chaque jour par soignant, idéalement, il faudrait des millions de masques pour l’ensemble du personnel médical, afin de garantir une protection idéale.

Or, de nombreux Français portent ces masques dans la rue, malgré les difficultés d’approvisionnement du personnel soignant. Ces derniers estiment qu’il faudrait des dizaines de millions de masques par jour pour les personnels exposés directement aux malades.

Mais dans les rues, de nombreux Français en portent un, le plus souvent inutilement. Un appel à ne pas porter de masque et à réserver les stocks au personnel soignant martelé par le directeur général de la Santé : "Il ne faut pas porter de masque si nous ne sommes pas malades, il ne faut pas porter de masque si l'on n'est pas soignant", a notamment lancé jeudi Jérôme Salomon.

Face à ces pénuries de masques, les appels aux dons de professions en ayant à disposition se multiplient.


Dans le Loiret, la Communauté professionnelle territoriale de santé a même publié un appel aux dons. “Entreprise ou particulier, si vous possédez des masques ou solutions hydroalcooliques sans en avoir besoin, merci de nous en faire don. Par ce geste de solidarité, vous nous aiderez à combattre plus vite et plus efficacement le coronavirus !”, rapporte La République du Centre.

Un appel aux dons suivi par plusieurs professions, comme les inspecteurs de santé et les tatoueurs.

Un manque de masques aggravé par les vols dans les hôpitaux, et par les décisions de l’État de ne plus stocker de masques, il y a plusieurs années.

A LIRE AUSSI>> Coronavirus : l’État a-t-il choisi de ne plus stocker de masque FFP2 depuis 2011 ?

Si vous avez des masques à donner, il est recommandé de se rendre dans la pharmacie la plus proche de chez vous, muni de votre attestation de sortie, afin de remettre votre stock de matériel, qui sera ensuite redistribué aux hôpitaux.

Deux types de masques

Il existe deux types de masques : le masque chirurgical, également appelé masque anti-projection. Ce masque est à destination des “personnes malades et des personnes contacts des personnes à risque modéré/élevé”, et des “professionnels de santé, personnes chargées des premiers secours et en charge du transport sanitaire en cas de suspicion de contact avec une personne malade”, rappelle le ministère de la Santé”. Des masques d’une durée de vie de quelques heures.

L’autre masque, le FFP2, est “réservé exclusivement aux personnels hospitaliers, formés, en contact étroit et prolongé avec des cas confirmés et qui réalisent des gestes médicaux invasifs (soins intensifs)”, poursuit le ministère de la Santé. Deux types de masques dont la durée de vie n’est que de quelques heures.