Coronavirus : pourquoi le protocole sanitaire dans les établissements scolaires pourrait bientôt être allégé

franceinfo

A moins d'un mois des vacances scolaires, les appels à assouplir les règles sanitaires imposées aux élèves se font de plus en plus nombreux.

Nouvelle étape de déconfinement en vue ? Le ministère de l'Education nationale s'est dit "prêt à desserrer" les mesures de lutte contre le Covid-19, lundi 8 juin, dans Le Parisien, "si les autorités sanitaires nous disent qu'on peut y aller". Depuis plusieurs jours, face au ralentissement de l'épidémie, les voix appelant à l'allègement des protocoles sanitaires dans le primaire (PDF) et dans le secondaire (PDF) se multiplient, y compris au sein de la communauté scientifique. Voici pourquoi cette hypothèse est de plus en plus évoquée.

Les conditions sanitaires le permettent

Le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, s'est prononcé, dimanche, en faveur d'un allègement des contraintes dans les établissements scolaires. "Même en continuant à respecter des règles un peu lourdes, on pourrait les simplifier en périscolaire d'ici la fin juin : pendant les repas, les récréations ou le sport", a-t-il suggéré dans Le JDD (lien abonnés). Une position soutenue par le généraliste Jérôme Marty, président de l'Union française pour une médecine libre, pour qui "on peut certainement relâcher un peu la pression".

Jeudi, Jean-François Delfraissy avait affirmé que le Sars-CoV-2 ne circulait plus qu'"à une petite vitesse" en France et que l'épidémie était désormais "contrôlée". La situation est particulièrement rassurante chez les mineurs, considérés comme moins contagieux que (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi