Coronavirus : pourquoi la majorité des morts en Ehpad n'est pas liée à un décret autorisant l'euthanasie

franceinfo

C'est une vidéo qui compte une centaine de milliers de vues et qui a été partagée près de 4 000 fois sur Facebook. Intitulée "Ils ont tué nos anciens et j’en ai la preuve !!", elle a été postée le 23 mai 2020 dernier. On lit dans celle-ci que "67% des morts en Ehpad" dues au coronavirus auraient eu lieu pendant les quinze premiers jours d'avril. Or, c'est aussi à cette période qu'un décret a facilité l'accès au Rivotril, un antiépileptique également utilisé en soins palliatifs, notamment dans les Ehpad. L'auteur de la vidéo sous-entend donc que le Rivotril, et par extension le gouvernement, est responsable de la mort des deux tiers des malades en Ehpad. La cellule Vrai du Faux vous explique pourquoi cette théorie ne tient pas.

Non, un décret n'a pas facilité l'euthanasie

L'auteur de la vidéo mentionne un authentique décret, publié le 28 mars dernier et modifié fin mai, qui facilite effectivement l'accès au Rivotril jusqu'à la fin de l'état d'urgence sanitaire. Le sujet avait déjà fait du bruit au moment de sa publication au Journal officiel. Certains avaient estimé que ce médicament était destiné à éviter l'engorgement dans les services de réanimation. La cellule Vrai du Faux avait alors expliqué comment l'encadrement législatif de l'utilisation de ce médicament (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi