Coronavirus : pourquoi Louis Bertignac s'est confiné avant tout le monde

Dans une interview accordée à RTL, le chanteur Louis Bertignac raconte les raisons qui l'ont poussé à se confiner dès le 28 février. À cette date, le confinement n'avait pas encore été annoncé en France.

Tandis que l'épidémie de Covid-19 faisait déjà l'actualité à la fin du mois de février, certains ont préféré "s'auto-confiner", alors même que le confinement n'avait pas été annoncé en France. C'est notamment le cas de Louis Bertignac, le chanteur du groupe Téléphone. "Je suis immunodéprimé et j'ai eu deux pneumonies l'an dernier. Il suffisait de voir les infos pour savoir que ça s'attaquait aux poumons, déjà en Chine, et je me suis dit qu'on ne serait pas épargné en France. Donc, dès qu'il y a eu un mort dans le pays, j'ai commencé vraiment à m'angoisser", a-t-il expliqué dans une interview accordée à RTL.

Pour l'artiste, le confinement n'a pas démarré le 17 mars, mais le 28 février. Une recommandation de son docteur, qui lui a dit : "Si tu chopes ce truc, tu vas même pas en réanimation, tu vas à la morgue direct". Celui qui se dit "assez pessimiste" raconte qu'il avait peur mais qu'il a tout de même tenu à assurer son concert du 5 mars à Bruxelles. "J'ai dit aux gens de ne pas attendre la fin du concert et que je ne ferai pas d'autographes", se remémore Louis Bertignac. Néanmoins, après avoir vu des fans attendre une heure après le show, il n'a pu s'empêcher d'accepter de faire des selfies avec eux. Mais "avec le masque", précise le chanteur en riant.

"En attendant, je m'amuse"

Comme ceux de la majorité des Français, les plans de l'artiste pour l'été sont complètement chamboulés : il ne pourra participer à aucun festival. "Je préfère", lâche-t-il dans un sourire. Confiné avec sa (...)

Retrouvez cet article sur GALA

Ce contenu peut également vous intéresser :