Coronavirus: pourquoi le gouvernement ne publie pas une liste des salariés qui doivent travailler

1 / 2

Coronavirus: pourquoi le gouvernement ne publie pas une liste des salariés qui doivent travailler

Face à l’explosion des mises en chômage partiel et des recours au droit de retrait, le gouvernement s’inquiète. Jeudi, Emmanuel Macron appelait les salariés et les entreprises à continuer leur activité autant que possible. La veille, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire expliquait que la grande distribution et les transports commençaient à manquer de bras, parce que leurs salariés recourent au droit de retrait pour refuser de se rendre sur leur lieu de travail. 

Ces déclarations peuvent paraître contradictoires avec le décret de confinement. Ce dernier prévoit en effet la réduction des trajets entre domicile et travail et des déplacements professionnels dès lors qu’ils peuvent être différés. D’où une question que partagent de nombreux salariés sur les réseaux sociaux: le gouvernement ne pourrait-il pas tout simplement publier une liste des professionnels indispensables, et de ceux qui peuvent s’arrêter?

“D’un point de vue pratique, lister tous les métiers serait très compliqué”, souligne Claire Toumieux, avocate en droit du travail et associée au cabinet Allen & Overy. Parce qu’il y en a beaucoup, avec le risque d’en oublier. 

Un principe d'égalité devant la loi

En outre, si le gouvernement désignait des personnels obligés de travailler, il devrait veiller à respecter un principe constitutionnel français: celui de l’égalité de chaque citoyen devant la loi.

“Bien sûr, des différences légitimes...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi