Coronavirus : pourquoi la désinfection des rues fait-elle débat ?

franceinfo

Nice, Cannes, Reims, Suresnes, Asnières-sur-Seine, une partie de la métropole de Marseille… la liste s’allonge de jour en jour. Dans une France confinée à cause de la pandémie de coronavirus, certaines villes ont décidé de désinfecter l’espace public sans attendre de consignes nationales. Toutefois, la démarche est loin de faire l’unanimité. La Cellule du vrai du faux vous explique.


Parce que son efficacité n’est pas prouvée


Aucune recommandation officielle n’a encore été donnée en ce sens par les autorités sanitaires. Saisie par le ministère de la Santé, jeudi 26 mars, le Haut Conseil de la santé publique, une instance consultative, doit justement rendre dans les prochains jours un avis sur l’efficacité de ces mesures. Contacté, le territoire Marseille-Provence, qui regroupe 18 communes, dont la cité phocéenne, explique que la désinfection qu’il met en place "est préventive et a vocation à compléter le respect des gestes barrière par l’ensemble de la population". Il explique ne pas avoir reçu de consignes sanitaires, mais se tient prêt à adapter sa méthode en fonction de la réponse du Haut Conseil. De son côté, l’Agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte-d’Azur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi