Coronavirus : pourquoi certains hôpitaux sont-ils déjà saturés ?

En Île-de-France comme en Auvergne-Rhône-Alpes par exemple, de nombreux hôpitaux sont déjà saturés. Chef du service d'anesthésie-réanimation à l'hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis), Sadef Beloucif avance une explication : "En mars-avril, tout le monde ne traitait que les cas de Covid-19. Pour la majorité des autres malades, les opérations étaient reportées à plus tard. Là, nous essayons de traiter les deux en même temps." Les jeunes pas épargnés Interrogé par Claire Giroud, le médecin insiste aussi sur le fait que les personnes âgées ne sont pas les seules concernées. "L'âge moyen a tendance à baisser un peu, affirme-t-il. Nous avons des patients relativement jeunes qui présentent des formes graves de la maladie."