Coronavirus : pourquoi les abattoirs sont devenus les nouveaux foyers d'infection

Céline Deluzarche, Journaliste

Dans un abattoir des Côtes d’Armor, 69 cas positifs détectés, 54 autres cas dans l’abattoir de Fleury-les-Aubrais près d’Orléans, et une vingtaine de personnes contaminées par le Covid-19 dans une entreprise agroalimentaire d’abattage de volailles en Vendée… Les abattoirs font partie des lieux les plus touchés parmi les nouveaux foyers de contamination en France.

Le phénomène n’est d’ailleurs pas unique à la France : Irlande, Allemagne, Australie ou États-Unis, des centaines de cas avérés sont recensés dans les abattoirs ou les usines de transformation de viande. Selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), près de 4 % des salariés de cette industrie auraient été contaminés par le Covid-19 aux États-Unis depuis le début de l’épidémie.

Les abattoirs sont pourtant soumis à des règles d’hygiène strictes. « On a de toute façon, toute l’année, des masques, du gel hydroalcoolique, des vêtements intérieur et des vêtements extérieur. On est dans l’agroalimentaire, au niveau de l’hygiène, ça ne rigole pas », assure à l’AFP Abdel Bouchra, délégué du personnel CGT de l’abattoir de Fleury-les-Aubrais. Alors comment expliquer la vague de Covid-19 qui touche les abattoirs ?

Le froid et l’humidité : les conditions idéales pour la propagation des virus. © industrieblick, Adobe Stock

Un meilleur dépistage

« Quand on cherche, on trouve », résume Jeanne Brugère-Picoux, professeure honoraire de l'École nationale vétérinaire d'Alfort et membre de l’Académie nationale de médecine. « Les salariés des abattoirs étaient certainement tout aussi touchés durant le confinement mais on ne le savait pas car aucun test n’était effectué au sein des entreprises ou dans l’entourage ». Le simple fait d'avoir continué à fonctionner pendant le confinement, contrairement à d'autres industries, peut aussi conduire à un effet loupe, soulignent les professionnels du secteur.

Une grande promiscuité

C’est moins vrai en France, mais dans de nombreux pays qui ont enregistré d’importants...

> Lire la suite sur Futura