Coronavirus: pour se laver les mains, les enfants vont adorer cette technique

·2 min de lecture
Coronavirus: pour se laver les mains, les enfants vont adorer cette technique
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

SANTÉ - Pour faire face à l’épidémie du coronavirus, certains parents tentent le tout pour le tout pour que leurs enfants prennent conscience de l’existence des microbes. S’il était déjà important de se laver les mains au quotidien, il l’est encore plus lors de cette période.

Alors certaines personnes comme Amanda Lorenzo, professeur des écoles à Miami ont imaginé des challenges pour amuser les plus petits tout en éveillant leurs consciences

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, l’idée est simple. Prenez deux assiettes, l’une remplie d’eau et de savon, l’autre d’eau et de poivre. L’enfant peut plonger son doigt une première fois dans l’assiette remplie de poivre, il verra que celui-ci lui colle à la peau. En revanche, s’il reproduit l’expérience en se lavant les mains avec du savon en amont, le poivre ne viendra pas se coller à son doigt.

“Tout ce que vous avez à faire, c’est expliquer aux enfants que le poivre représente les microbes”, explique une utilisatrice d’Instagram en légende de la vidéo du challenge qu’elle partage avec ses abonnés. Dans les commentaires, de nombreux parents apprécient l’idée: “un bon moment à passer avec son enfant en plus d’être bénéfique pour lui expliquer les choses!”, écrit un père qui arbore fièrement une photo de profil avec sa fille. 

Pour inciter le plus grand nombre à reproduire ce défi à la maison, plusieurs célébrités ont décidé de partager leurs propres défis avec le hashtag “washyourhands”. On retrouve par exemple la vidéo d’Alyssa Milano, Kristen Bell ou Justin Baldoni. 

À voir également sur Huffpost: Coronavirus: les meilleurs chants sur les balcons des Italiens confinés

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

LIRE AUSSI

Retrouvez cet article sur le Huffington Post