Coronavirus: en Pologne, le ministre de la Santé favorable à un report de la présidentielle

En Pologne, malgré l’épidémie, qui vient de dépasser le cap des 500 morts dans le pays, le parti au pouvoir, Droit et Justice, veut absolument maintenir l’élection présidentielle, prévue le 10 mai. Le Parlement a voté en première lecture un projet de loi instaurant un vote par correspondance pour tous les électeurs, pour limiter les risques de contamination. Mais le ministre de la Santé, très écouté depuis le début de l’épidémie, a déclaré vendredi soir qu’il était plus sûr de reporter le scrutin dans deux ans, en 2022.

avec notre correspondant à Varsovie, Thomas Giraudeau

Lukasz Szumowski a tranché. Pour lui, « un report de l’élection en 2022 est la seule option sûre ». Pourtant, ce n’est pas le plan A de son gouvernement, mais plutôt la seconde option envisagée.

L’idée a d’abord été rejetée par la majorité, avant de revenir dans les discussions il y a quelques jours et proposée par le PiS, le parti Droit et Justice, au Parlement.
Mais elle a peu de chances d’être validée car elle nécessite de modifier la Constitution.

Et pour cela, le PiS doit obtenir le soutien d’au moins 70 députés de l’opposition au Parlement. Impossible actuellement : celle-ci ne veut pas rallonger le mandat du président actuel, Andrzej Duda, de deux ans.

Vendredi soir, le ministre de la Santé n’a pas non plus totalement désavoué le plan A de la majorité : un vote universel, au mois de mai, par correspondance.
« Un scrutin par la Poste est certainement plus sûr qu’une élection traditionnelle », a-t-il précisé.

À lire aussi : Le choix du vote par correspondance pour la présidentielle divise en Pologne

Le PiS fait tout en ce moment pour que les élections se tiennent bien le 10 mai -les sondages sont très favorables au président sortant - avec l'impression des bulletins de vote, et le recueil des données personnelles des électeurs auprès des mairies pour leur envoyer les bulletins. Et tout ça illégalement, car la loi sur le vote par correspondance n’a toujours pas été définitivement adoptée.