Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

·3 min de lecture

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- GB: visas temporaires en vue pour les chauffeurs routiers -

Le gouvernement britannique s'apprête samedi à opérer une complète volte-face sur sa politique vis-à-vis de la main-d'œuvre étrangère en assouplissant temporairement les règles en matière de visas afin d'attirer davantage de chauffeurs routiers étrangers, alors que le Royaume-Uni souffre de pénuries croissantes qui touchent désormais l'approvisionnement en carburant.

Le manque de chauffeurs de poids lourds étrangers, estimé à 100.000, est causé à la fois par la pandémie et par le Brexit.

Depuis quelques jours, d'énormes files d'attente se profilent devant les pompes à essence, où des Britanniques ignorant les appels au calme du gouvernement font des réserves de carburant.

- Italie: retour obligatoire au bureau dans l'administration -

Les 3,2 millions d'employés des administrations publiques italiennes devront tous reprendre le chemin du bureau à compter du 15 octobre, a prévenu samedi leur ministre de tutelle.

Ils devront a priori tous renoncer au télétravail, qui sera seulement une option dans des cas très spécifiques en train d'être négociés avec les syndicats, a précisé Renato Brunetta, ministre de l'Administration publique en Italie, dans un entretien au quotidien Il Messagero.

- Incitations à la vaccination au Congo -

Les autorités du Congo ont édicté samedi des mesures supplémentaires pour renforcer la couverture vaccinale contre le coronavirus dans le pays, rendant notamment obligatoire dès le 1er novembre le certificat de vaccination pour accéder aux administrations et à certains établissements comme les caisses de retraite ou les banques, ou encore aux transports entre les grandes agglomérations du pays.

Lancée en avril dernier, la vaccination contre le Covid-19 n’a pas encore atteint 6% de la population cible, selon les statistiques officielles. Les autorités envisagent un taux de couverture de 30% en décembre prochain et 60% en juillet 2022.

- Nouvelle mobilisation en France contre le pass sanitaire -

Quelque 185 manifestations étaient à nouveau prévues samedi en France contre le pass sanitaire mis en place par le gouvernement pour contrer l'épidémie de Covid-19, onzième acte d'une mobilisation hebdomadaire, en baisse depuis plusieurs semaines.

A Paris, ou quatre cortèges étaient attendus, quelques milliers de manifestants se sont élancés en début d'après-midi dans les rues. La police disait s'attendre à 60.000 à 80.000 manifestants au total dans toute la France.

Un projet de loi pour proroger le pass sanitaire au-delà du 15 novembre doit être présenté le 13 octobre en Conseil des ministres.

- Plus de 4,7 millions de morts

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 4.725.638 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 687.084 décès, suivis par le Brésil (593.663), l'Inde (446.648), le Mexique (274.703) et la Russie (203.095).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

burx-paj-jba/ber/jlo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles