Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde

·3 min de lecture

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Pas de lien entre les thromboses et le vaccin J&J -

L'autorité de santé américaine (FDA) n'a pas trouvé de lien entre les cas de caillots sanguins et le vaccin de Johnson & Johnson (J&J).

L'Agence européenne des médicaments (EMA) poursuit de son côté l'examen d'une telle hypothèse. Elle va élargir son enquête sur celui d'AstraZeneca, déjà mis en cause pour le même genre de symptômes, à des problèmes vasculaires.

- France : vacances confinées -

La France est entrée dans deux semaines de vacances scolaires confinées, sans déplacements entre les régions, avec couvre-feu à 19H00.

Plus de 110 personnes ont été verbalisées dans un restaurant clandestin à Paris dans la nuit de vendredi à samedi. Près de 1.000 clients de restaurants ont subi le même sort depuis le 30 octobre.

Un ancien ministre du président français Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, a par ailleurs reconnu samedi avoir participé à un déjeuner organisé par un cuisinier mis en cause pour des repas qui violeraient les règles anti-Covid, tout en se défendant d'avoir enfreint la loi.

- Prince Philip : hommage sans public -

Le Royaume-Uni, en deuil, prépare les funérailles du prince Philip, mort vendredi à 99 ans. Des obsèques que l'époux de la reine Elizabeth II souhaitait simples et dont l'ampleur sera limitée par la crise sanitaire.

La famille royale a demandé aux gens de ne pas affluer vers les résidences royales comme le palais de Buckingham pour y déposer des fleurs, mais plutôt de faire un don à une association.

Le cercueil ne sera pas exposé et un recueil de condoléances a été mis en ligne.

- Finlande : 20 manifestants arrêtés -

Vingt personnes ont été arrêtées samedi en marge d'une manifestation de quelque 300 personnes organisée à Helsinki contre les restrictions (notamment la fermeture des restaurants).

La Finlande présente le taux d'incidence de cas parmi les plus faibles d'Europe.

- Nouvelles restrictions au Mali -

Les autorités maliennes ont suspendu samedi les festivités et fermé les lieux de loisirs pendant deux semaines. Les rassemblements de plus de 50 personnes ont été interdits et le port du masque rendu obligatoire.

En Mauritanie voisine, le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a reçu sa première dose du vaccin chinois Sinopharm à Nouakchott.

- La Libye vaccine, le Bahreïn libère des prisonniers -

La Libye a lancé sa campagne de vaccination en commençant par le Premier ministre Abdelhamid Dbeibah.

La Libye enregistre actuellement environ un millier de cas par jour, avec un accès relativement difficile aux tests PCR pour les Libyens.

La Tunisie a annoncé samedi un assouplissement du couvre-feu, à la demande du président de la République Kais Saied, quelques jours après l'avoir durci.

Au Bahreïn, des dizaines de détenus, dont des opposants, ont été libérés à la suite de la découverte de cas de Covid-19 dans leur prison.

- Au Cambodge, risque de prison -

Le Premier ministre cambodgien a menacé samedi de prison ceux qui ne respectent pas la quarantaine, et de licenciement les fonctionnaires qui refusent de se faire vacciner.

Plus de mille contaminations ont été enregistrées ces deux derniers jours, beaucoup chez des ouvriers du textile et des vendeurs sur des marchés, portant à 4.081 le nombre des cas au Cambodge, qui a recensé 26 morts du Covid.

- Plus de 2,9 millions de morts -

La pandémie a fait au moins 2.917.316 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (561.074), devant le Brésil (351.334), le Mexique (207.020), l'Inde (168.436) et le Royaume-Uni (127.040).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

burs-fm-rap/mw/bds/ahe/roc