Coronavirus: le point sur la pandémie

·3 min de lecture
Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse au siège de l'OMS à Genève le 11 mars 2020
Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse au siège de l'OMS à Genève le 11 mars 2020

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Plus de 46 millions de cas -

La pandémie de coronavirus a fait près de 1.200.000 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi dimanche par l'AFP à partir de sources officielles.

Plus de 46 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 230.934 décès pour 9.198.700 cas recensés.

Suivent le Brésil (160.074 morts), l'Inde (122.111), le Mexique (91.753) et le Royaume-Uni (46.555).

- Genève en semi-confinement -

Pour tenter d'enrayer une flambée de contaminations, le gouvernement du canton de Genève a annoncé dimanche qu'il irait au-delà des restrictions nationales imposées en Suisse. A partir de lundi soir, les bars, les restaurants et autres établissements de loisirs (cinémas, musées, piscines, bibliothèques...) ainsi que tous les commerces non essentiels seront fermés.

Les habitants sont appelés à ne quitter leur domicile qu'en cas de stricte nécessité.

Cette région d'un demi-million d'habitants se retrouve ainsi dans la même situation de semi-confinement qu'au printemps, avec pour différence que les écoles resteront ouvertes.

- Restrictions en Iran -

Les autorités iraniennes ont imposé dimanche des restrictions sur les déplacements depuis et vers les villes les plus touchées par l'épidémie, après avoir enregistré un nouveau record de décès portant le total à 35.298.

La mesure, qui entrera en vigueur lundi, concerne les capitales de 25 provinces classées zone "rouge", dont Téhéran où vivent 8 millions de personnes. 

De nouvelles restrictions avaient déjà été imposées dans ces villes samedi, entraînant la fermeture de certains espaces publics et commerces.

- Fauci critique la stratégie de Trump -

L'épidémiologiste Anthony Fauci a critiqué dans une interview au Washington Post la stratégie du gouvernement Trump pour gérer la résurgence du coronavirus, ce qui lui a valu une contre-attaque dimanche de la Maison Blanche, qui l'accuse de vouloir fragiliser le président-candidat.

Longtemps conseiller le plus en vue du chef de l'Etat sur la pandémie, le Dr Fauci a déclaré que Donald Trump ne prenait plus ses conseils et lui préférait désormais le neuroradiologiste Scott Atlas, favorable à une large réouverture de la société américaine.

- France: les petits commerces resteront fermés -

"Non, nous ne reviendrons pas sur les mesures annoncées", en particulier sur la fermeture des petits commerces, a indiqué dimanche soir le Premier ministre français Jean Castex lors d'un entretien à la télévision.

En revanche, les grandes surfaces devront fermer les rayons non essentiels à partir de mardi, au nom de "l'équité" et de la sécurité sanitaire.

- Vaccin: tests cliniques en Israël -

Israël a entamé dimanche ses premiers tests cliniques d'un vaccin contre le nouveau coronavirus, au moment où le gouvernement commence à alléger le second confinement décrété dans le pays.

- Le chef de l'OMS en quarantaine -

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a annoncé dimanche qu'il s'était placé en quarantaine après avoir été en contact avec une personne testée positive au Covid-19.

"J'ai été identifié comme un contact de quelqu'un qui a été testé positif au Covid-19. Je vais bien et suis sans symptôme mais je vais me placer en quarantaine les jours qui viennent, en ligne avec les protocoles de l'OMS, et travailler à la maison", a-t-il tweeté.

- Le Machu Picchu rouvert -

Le site inca du Machu Picchu, joyau des sites touristiques du Pérou, rouvre dimanche après près de huit mois de fermeture pour cause de Covid-19. Pour des raisons de sécurité sanitaire, cependant, seuls 675 touristes pourront accéder au site chaque jour, soit 30% du nombre quotidien de visiteurs avant la pandémie.

burs-frd-fm/ber/lpt/plh/ybl