Coronavirus: le point sur la pandémie

·4 min de lecture
Un policier reçoit un vaccin contre le Covid-19 le 18 décembre 2020 à Boston (Etats-Unis)

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Feu vert pour Moderna -

Les Etats-Unis ont accordé vendredi une autorisation en urgence au vaccin de la firme Moderna contre le Covid-19, a annoncé l'Agence américaine des médicaments (FDA).

Le vaccin de la jeune firme de biotechnologies va donc rejoindre celui de l'alliance Pfizer/BioNTech dans l'immense campagne de vaccination qui a débuté lundi aux Etats-Unis.

- Reconfinement en Italie -

L'Italie, un des pays les plus affectés par la pandémie de coronavirus, sera confinée pour les fêtes de fin d'année, du 21 décembre au 6 janvier, a annoncé vendredi le chef du gouvernement Giuseppe Conte à l'issue d'un conseil des ministres.

Pendant cette période, il sera interdit de voyager d'une région à l'autre, y compris pour se rendre dans une résidence secondaire, sauf pour motif de santé ou professionnel. Le commerce de détail, dont les bars et restaurants, sera fermé. En théorie, une seule sortie par foyer et par jour sera tolérée. Les célébrations religieuses seront autorisées jusqu'à 22h.

- Revirement de la Suède -

La Suède a effectué vendredi un nouveau revirement dans sa stratégie atypique et controversée face au coronavirus, en recommandant pour la première fois le port du masque dans les transports publics.

Si un confinement ou des fermetures complètes des bars, restaurants et magasins ne sont pas à l'ordre du jour, le gouvernement a présenté une nouvelle série de mesures et de recommandations plus strictes dont l'introduction de jauges de visiteurs dans les commerces et club de gyms, limitation des tablées à quatre personnes maximum dans les restaurants.

- Troisième confinement en Autriche -

Le gouvernement autrichien va instaurer un troisième confinement généralisé à partir du 26 décembre pour tenter d'endiguer la pandémie, a indiqué vendredi le gouvernement.

Du 26 décembre au 24 janvier, un couvre-feu s'appliquera à nouveau toute la journée. Après le 18 janvier, seuls les résidents s'étant pliés à un test antigénique pourront reprendre une vie sociale avant la levée générale des restrictions prévue à ce stade pour tous le 24 janvier.

Le maintien de l'ouverture des sports en plein air, donc des remontées mécaniques pour le ski alpin, à partir du 24 décembre, est laissé à l'appréciation des autorités locales et régionales.

- Prolongation du confinement à Toronto -

En confinement depuis près d'un mois, la métropole du Canada, Toronto, et une grande partie de sa région le resteront pour encore deux semaines en raison de l'accélération de la pandémie, a annoncé vendredi le gouvernement de l'Ontario.

- Couvre-feu en RD Congo -

Un couvre-feu est entré en vigueur vendredi soir en République démocratique du Congo pour enrayer la transmission du Covid-19, qui touche surtout la capitale Kinshasa.

Des barrages de police ont fait leur apparition dans Kinshasa, une ville d'au moins dix millions d'habitants, a constaté une journaliste de l'AFP.

- Nouvelle variante du virus -

Une nouvelle variante du coronavirus a été détectée en Afrique du Sud, qui pourrait expliquer la rapidité des transmissions de cette seconde vague qui touche également des patients plus jeunes, a annoncé vendredi soir le ministre de la Santé.

Cette "variante 501.V2" du virus a été identifiée par des chercheurs sud-africains et signalée à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), a annoncé le ministre, Zwelini Mkhize.

- Vaccins pour les pays défavorisés -

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Alliance pour les vaccins (Gavi), qui ont créé un mécanisme pour distribuer des vaccins anti-Covid aux pays défavorisés, prévoient d'envoyer les premières fioles au premier trimestre 2021.

Cette annonce intervient alors que plusieurs pays comme les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont lancé ces derniers jours leurs programmes de vaccination contre le coronavirus.

- Macron: "Activité un peu ralentie" -

Au lendemain de son test positif au Covid-19, le président français Emmanuel Macron a lui-même donné de ses nouvelles par vidéo vendredi sur les réseaux sociaux, appelant les Français à la vigilance face à un virus qui "repart encore plus fort".

A l'isolement pour sept jours, M. Macron, qui dit avoir les même symptômes que la veille, "fatigue, maux de tête, toux sèche", a assuré qu'il allait "bien" malgré "une activité un peu ralentie".

- Le Premier ministre slovaque testé positif -

Le chef du gouvernement slovaque Igor Matovic a annoncé avoir été testé positif au Covid-19, une semaine après avoir assisté à un sommet de l'UE où le président français Emmanuel Macron a peut-être été également contaminé.

- Plus de 1,66 million de morts -

La pandémie a fait plus de 1.662.700 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi.

Les États-Unis restent le pays le plus touché tant en nombre de morts (313.035) que de cas recensés (17.416.108), suivis par le Brésil (185.650 morts), l'Inde (144.789), le Mexique (116.487), et l'Italie (67.220).

bur-fm/cds/plh/roc