Coronavirus : le point du jour sur le Covid-19, samedi 23 mai

Chaque jour à 18h, Sciences et Avenir fait le point sur l'épidémie de Covid-19, aux niveaux scientifique, national et international.

- L'info du jour -

Le ministre de la Santé Olivier Véran a demandé aujourd'hui au Haut conseil de la santé publique (HCSP) de proposer "sous 48 heures une révision des régles dérogatoires de prescription" de divers traitements comme l'hydroxychloroquine. "Suite à la publication dans The Lancet (voir section "Sciences", ndlr) d'une étude alertant sur l'inefficacité et les risques de certains traitements du Covid-19 dont l'hydroxychloroquine, j'ai saisi le HCSP pour qu'il l'analyse et me propose sous 48h une révision des règles dérogatoires de prescription", a indiqué le ministre dans un tweet. En dehors des essais cliniques, la France a déjà restreint l'usage de l'hydroxychloroquine (HCQ) à l'hôpital uniquement et seulement pour les cas graves sur décision collégiale des médecins.

Sciences

L'hydroxychloroquine et la chloroquine ne seraient pas efficaces et seraient même néfastes, selon une étude

Ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, et ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque, prévient une vaste étude parue le 22 mai dans la prestigieuse revue . Les auteurs recommandent de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques. Cette étude de grande ampleur a été menée sur près de 15.000 malades. Il s'agit de la "première étude à large échelle" à montrer une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements très médiatisés "ne bénéficient pas aux patients du Covid-19", déclare dans le Dr Mandeep Mehra, auteur principal de l'étude. Ces patients ont reçu quatre combinaisons différentes à base de chloroquine et d'hydroxychloroquine. Les tra[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi