Coronavirus : Airbus, Vinci, TF1... De nombreux groupes revoient leurs objectifs financiers à la baisse

franceinfo avec AFP

Ajustements en série. Face à la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19, plusieurs groupes français ont annoncé, lundi 23 mars, qu'ils revoyaient leurs objectifs financiers pour l'année 2020 à la baisse afin de soulager leur trésorerie. C'est le cas notamment d'Airbus, de Saint-Gobain, de Schneider Electric, de Vinci et de TF1.

>> Suivez l'évolution de la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Airbus a ainsi annulé le versement de dividendes (1,80 euro par action) à ses actionnaires au titre de l'année 2019 ainsi que ses prévisions de résultats pour 2020. Dans un communiqué, le constructeur aéronautique précise avoir "reçu l'aval" de son conseil d'administration. L'opération permettra d'économiser "environ 1,4 milliard d'euros".

Du côté de Vinci, "l'objectif, annoncé en février dernier, d'une progression du chiffre d'affaires et du résultat pour 2020 ne pourra pas être tenu", a prévenu le géant français du BTP. De nombreux chantiers sont en effet interrompus et le trafic chute dans les aéroports, dont le groupe gère les infrastructures.

Des objectifs qui "ne sont plus pertinents"

Le groupe Saint-Gobain, qui fabrique des matériaux de construction, doit également revoir ses objectifs et réduit fortement ses (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi