Coronavirus : Pierre-Jean Chalençon se renie sur ses dîners interdits avec des ministres évoqués sur M6

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

POLEMIQUE - A la suite d’un reportage de M6 sur des restaurants clandestins, le procureur de Paris a ouvert une enquête

Après les réactions indignées des politiques ce week-end, le reportage de M6 sur « un restaurant clandestin situé dans les beaux quartiers » de la capitale intéresse désormais la justice. Le procureur de Paris Rémy Heitz a ouvert dimanche une enquête pénale « des chefs de mise en danger d’autrui et de travail dissimulé », afin de « vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer quels en ont été les éventuels organisateurs et participants ».

Dans le reportage en caméra cachée, d’autres images montrent une soirée payante privée, où des dizaines de convives apparaissaient sans masque, certains se faisant la bise. L’un des organisateurs, présenté comme « collectionneur », affirmait en voix off déguisée : « J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants qui sont soi-disant des restos clandestins, avec un certain nombre de ministres ».

« Le sens de l’absurde »

Au vu des images de M6 et de leurs précédentes publications sur les réseaux, cet homme a été identifié par plusieurs médias et internautes comme Pierre-Jean Chalençon, propriétaire du « Palais Vivienne », situé dans le centre de Paris. Celui-(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus à Montpellier : La police verbalise 24 étudiants qui participaient à une fête clandestine
Bouches du Rhône : Les gendarmes interrompent une fête clandestine dans un hangar désaffecté près d'Aix-en-Provence
OM : Deux joueurs surpris dans une fête clandestine près de Barcelone