Coronavirus : le pic de la seconde vague de l'épidémie est-il atteint ?

Depuis le plateau du 20 Heures de France Télévisions, le docteur et journaliste Damien Mascret apporte son éclairage sur la pandémie du Covid-19, dont le pic épidémique de la seconde vague n’est pas encore déterminé. "La courbe de contamination est en baisse, car sur le front de l’épidémie, on voit qu’il y a moins d’entrée chaque jour à l’hôpital, donc cela montre bien que l’épidémie est en train de ralentir", indique Damien Mascret. "On est passés de 3 691 entrées il y a quinze jours à 2 221 au jeudi 19 novembre." Des hospitalisations légèrement en baisse "Quand on regarde les hospitalisations, on s’aperçoit qu’il y a encore beaucoup de malades en ce moment hospitalisés de la Covid-19. C’est aussi haut que lors de la première vague. Avec 32 314 personnes hospitalisées, cela commence seulement maintenant à diminuer, car on ne ressort évidemment pas de l’hôpital 24 heures après y être entré", explique le docteur Damien Mascret.