Coronavirus : peut-on réutiliser un masque jetable ?

Selon une étude publiée par l'association UFC-Que Choisir, les masques chirurgicaux pourraient être utilisés jusqu'à dix fois après un lavage en machine. Trois modèles ont été testés en laboratoire, ils sont passés à la machine à 60 degrés puis au sèche-linge avant d'être repassés à faible température. Ils sont toujours opérationnels sur deux indicateurs très importants : leur capacité de filtration et de respirabilité. Pour le moment, aucune autorité sanitaire officielle n'a validé cette étude. Des recherches en cours Est-il possible de réutiliser les masques ? Les laboratoires travaillent sur des techniques de stérilisation. Dans un laboratoire de chimie bordelais, les scientifiques s'intéressent au masque FFP2 qu'ils stérilisent grâce à du gaz carbonique, chauffé sous pression : "On a utilisé un indicateur biologique très résistant, notre procédé a montré qu'on était capable d'inactiver cet organisme très résistant et notamment des virus", explique Anais Cario, microbiologiste au CNRS.