Coronavirus : les personnes infectées et asymptomatiques seraient plus faiblement immunisées

Futura avec l'AFP-Relaxnews

Les personnes qui ont été infectées par le nouveau coronavirus, sans développer de symptôme de la maladie Covid-19, peuvent avoir une réponse immunitaire plus faible contre le virus que ceux qui sont plus sérieusement tombés malades, suggèrent des chercheurs chinois jeudi dans la revue Nature Medicine. Les chercheurs avertissent, en conséquence, des risques d'instituer des « passeports d'immunité » qui seraient censés assurer que leurs détenteurs sont protégés contre la maladie.

L'étude décrit sur le plan immunologique et clinique, le cas de 37 personnes sans symptômes dont l'infection a été diagnostiquée par un test virologique (RT-PCR par prélèvement naso-pharyngé) dans le district de Wanzhou (dans la municipalité de Chongqing, sud-ouest de la Chine) avant le 10 avril 2020. Parmi ces 37 patients asymptomatiques — identifiés dans un groupe de 178 personnes atteintes par l'infection due au nouveau coronavirus, le SRAS-CoV — 22 étaient des femmes et 15 des hommes, âgés de 8 à 75 ans (âge médian: 41 ans).

Alors qu'elles ont été faiblement touchées par la maladie, les personnes asymptomatiques seraient également faiblement immunisées. © Martin Bureau AFP

Le passeport d'immunité serait de courte durée  

Les auteurs, Ai-Long Hua de l'Université médicale de Chongqing et ses collègues, ont constaté que ces patients, mis à l'isolement en hôpital, avaient une durée médiane d'excrétion virale de 19 jours, contre 14 jours chez 37 patients présentant des symptômes (fièvre, toux, essoufflement...). Cette durée d'excrétion n'équivaut pas cependant à une infectiosité, qui reste à évaluer, relèvent les auteurs. Huit semaines après la sortie de l'hôpital, les niveaux d'anticorps neutralisants, qui confèrent à priori une immunité contre le virus, avaient diminué chez 81,1 % des patients sans symptômes, contre 62,2 % chez les patients symptomatiques.

Coronavirus : sommes-nous protégés après une infection ? Réponse de deux chercheurs

Pour élucider davantage la réponse immunitaire, les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura