Coronavirus : personnes démunies, établissements scolaires, entreprises… Quatre questions sur la gratuité des masques

franceinfo
·1 min de lecture

Ce sont des chiffres que le gouvernement aime marteler. "Nous avons envoyé récemment 50 millions de masques à 3 millions de familles modestes et précaires, c'est-à-dire à près de 9 millions de Français", a rappelé le Premier ministre, Jean Castex, lors de son point presse sur la situation sanitaire en France, jeudi 27 août. Des masques gratuits, seulement distribués aux plus "précaires" et aux personnes à risque.

Car si le masque est désormais obligatoire dans les rues de centaines de villes de France, et s'il le deviendra dès la semaine prochaine dans les entreprises et les écoles, le gouvernement refuse d'instaurer une "gratuité générale du masque" pour tous les Français. Les collectivités locales ont parfois pris le relais pour proposer des masques aux élèves des collèges et lycées. Franceinfo fait le point sur ce sujet.

1Qui peut bénéficier des masques gratuits ?

L'Etat veut continuer d'envoyer gratuitement par voie postale des masques aux "plus précaires", et ce, "aussi souvent que nécessaire jusqu'à la fin de l'épidémie", a assuré Jean Castex, jeudi. Ces 9 millions de Français concernés sont ceux ayant "des difficultés de revenus", plus précisément les bénéficiaires de l'aide au paiement de la complémentaire santé solidaire (ACS) et de l'aide médicale d'Etat (AME). Les personnes sans-abri sont aussi (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi