Coronavirus : les personnes appartenant au groupe sanguin A ont-elles plus de risques d'être contaminées ?

franceinfo

Plusieurs articles reprennent, vendredi 20 mars, une étude chinoise qui affirme que les personnes du groupe sanguin A seraient plus susceptibles d’être contaminées par le coronavirus. Ils pourraient aussi développer des symptômes plus graves que les autres. Ces affirmations se basent sur de vrais tests, mais leurs résultats ne peuvent pas encore être considérés comme fiables. La Cellule Vrai du Faux vous explique.

Que dit l’étude ?

L’étude citée par plusieurs médias explique que des scientifiques ont comparé la proportion de personnes de chaque groupe sanguin (A, B, AB et O) parmi des échantillons de la population et de patients atteints de Covid-19. Parmi les 3 694 personnes "lambda" sur lesquelles s’appuie l’étude, ils ont noté une répartition d’environ 32% de groupe sanguin A, 25% de B, 9% de AB et 34% de O. Parmi les 1 775 patients testés à l’hôpital Wuhan Jinyintan, cette répartition est de 38% de groupe sanguin A, 26% de B, 10% de AB et 26% de O.


On observe des écarts de répartition surtout pour les groupes A et O. Les personnes du groupe sanguin A seraient donc légèrement plus susceptibles d’être infectées et celles du groupe O légèrement moins, selon cette étude. Cette expérience a été conduite également à Shenzhen et un écart similaire a été noté. Cependant, prudence sur les conclusions : l’écart observé est léger et ne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi