Coronavirus: des patients français accueillis dans des hôpitaux allemands

La pandémie de coronavirus provoque une augmentation exponentielle du nombre de personnes à hospitaliser d'urgence. À l'est de la France, en Alsace, leur prise en charge devient de plus en plus difficiles en raison du manque de capacités des hôpitaux. Certains malades sont évacués vers d'autres régions françaises moins touchées. La région allemande voisine du Bade-Wurtemberg a proposé d'accueillir dix patients. Les premiers sont arrivés ce samedi 21 mars à Fribourg.

« Un signe de solidarité envoyé à nos voisins français. En Europe, nous devons nous soutenir mutuellement », s'est félicitée Theresia Bauer, la ministre de la Recherche du Bade-Wurtemberg, région allemande frontalière avec l'Alsace. Les centres hospitaliers universitaires de Fribourg, Heidelberg, Mannheim et Ulm se sont déclarés prêts à accueillir des patients alsaciens nécessitant une assistance respiratoire.

Au total, ce sont dix malades qui doivent être transportés rapidement vers l’Allemagne. D’autres hôpitaux dépendant eux du ministre de la Santé du Bade-Wurtemberg pourraient aussi répondre positivement à l’appel lancé par le gouvernement régional.

25 000 lits avec assistance respiratoire en Allemagne

Les places sont mises provisoirement à disposition tant qu’elles ne sont pas nécessaires pour des patients de cette région. Le Land dispose de 2 300 lits équipés d’assistance respiratoire. 80 % d’entre eux sont occupés actuellement, dont une vingtaine par des patients locaux infectés par le coronavirus.

L’Allemagne dispose de 25 000 lits de ce type, soit sensiblement plus que d’autres pays voisins.

Ce contenu peut également vous intéresser :