Coronavirus : un patient français soigné en Allemagne pendant huit mois témoigne

Dans sa chambre de la clinique universitaire de la Sarre, en Allemagne, mardi 17 novembre était enfin le grand jour pour Vincent Konieczny. Il est rentré en France, guéri, après huit mois de soins pour une forme très grave de coronavirus. Originaire de Metz, le sexagénaire a été transféré vers l'Allemagne par hélicoptère dès le mois de mars ; il était placé sous assistance respiratoire et cardiaque. À l'heure où les hôpitaux du Grand-Est étaient submergés, la solidarité allemande a fait, selon lui, la différence. "C'est un miracle qu'il soit en vie" "Ils sont très forts", estime-t-il. Longtemps placé en coma artificiel, il n'a pas de souvenir de la phase la plus critique. Mais son épouse a tout noté, jour par jour. "C'est un miracle qu'il soit en vie", souffle Christine Konieczny. Celui que l'on surnomme dans la clinique "le patient français" a passé sa dernière radio. Sportif, sans problème de santé avant le coronavirus, ses poumons ne fonctionnent désormais qu'à un tiers de leur capacité normale, selon le médecin allemand.