Coronavirus : "Les parlementaires pourront demander des comptes au gouvernement", assure Marc Fesneau, ministre chargé des relations avec le Parlement

Près de 300 000 cas de Covid-19 ont été recensés dans le monde depuis le début de l'épidémie. La France tente de lutter contre l'épidémie qui sévit sur son territoire. Les députés et les sénateurs se réunissent pour voter les mesures d'urgence sanitaire pour faire face à l'épidémie. Un sondage Ifop indique qu'une petite majorité de Français fait confiance au gouvernement pour gérer la crise sanitaire. Un état d'urgence sanitaire pour deux mois "C'est normal que les Français soient inquiets en période de crise. Le gouvernement est à l’œuvre, très en amont. Les premières mesures de confinement ont été prises depuis plus d'un mois et demi. C'est normal que les Français soient exigeants mais nous sommes au travail", explique Marc Fesneau, ministre chargé des relations auprès du Parlement. L'état d'urgence sanitaire va être mis en place pour deux mois. Quelles garanties le gouvernement peut-il donner ? "Le Premier ministre est doté de pouvoirs exceptionnels, la question est de les encadrer dans la durée. Le Parlement pourra exercer ses missions de contrôle en continu, les parlementaires pourront demander des comptes au gouvernement", affirme le ministre.