Coronavirus : les ostréiculteurs sont inquiets à l'approche de Noël

À Cancale, en Ille-et-Vilaine, les ostréiculteurs se préparent aux fêtes de Noël. Comme d’habitude, Stephan Alleaume va embaucher une trentaine de saisonniers. Mais il existe une incertitude cette année. Les ventes pourront-elles sauver cette filière en crise ? « Ceux qui font les marchés s’en sortent un peu mieux que ceux qui font de l’export ou ceux qui ne font que du gros. Il ne faut pas oublier que dans notre profession il y a des gens qui ne font que de l’élevage et qui le revendent à des expéditeurs. Ceux-là n’ont quasiment pas vendu d’huîtres depuis Noël dernier », indique Stephan Alleaume, ex-président de l’Organisation des producteurs conchyliculteurs de Bretagne. Une majorité des ventes en décembre À Rennes (Ille-et-Vilaine) sur le marché, les ostréiculteurs refusent de faire des paris sur l’avenir. Ils tentent surtout d’écouler leurs produits malgré le confinement. Les prochaines semaines seront déterminantes pour le secteur. Entre 40 et 70% des ventes se font en décembre.