Coronavirus : opposées au port du masque à l’école, des familles déscolarisent leurs enfants

C’est un nouveau signe de défiance envers les gestes barrières en France. En Guadeloupe, les enfants d’une famille ne se rendent pas à l’école comme la plupart des jeunes de leur âge. Cette fois, c’est avec leur mère qu’ils vont continuer leur enseignement. Une décision radicale qui s’explique par une volonté claire : la famille refuse que les enfants portent un masque une fois arrivés à l’école. "Je trouve que pour des petits de cet âge, la journée est longue et c’est assez lourd. Les salles de classe, pour moi, ne sont pas adaptées. Pour l’apprentissage, pour moi, c’est une contrainte", déclare la mère de famille. Une initiative qui prend de l’ampleur La décision d’aller jusqu’à la déscolarisation de l’enfant pour lui éviter le port du masque n’est pas un cas isolé en France. De plus en plus de familles adoptent cette initiative et tentent de faire entendre leur mécontentement par tous les moyens. Une pétition en ligne s’opposant au port du masque pour les enfants dès six ans a dépassé la barre des 200 000 signatures.