Coronavirus: Olivier Véran annonce la mort d'un médecin hospitalier, une première en France

1 / 2

Coronavirus: Olivier Véran annonce la mort d'un médecin hospitalier, une première en France

Il s'agit là de la première mort d'un personnel soignant en France. Selon Olivier Véran, un médecin hospitalier est mort du Covid-19. Une annonce faite alors que le ministre des Solidarités et de la Santé était l'invité du Grand Jury sur RTL-Le Figaro-LCI. 

"J'ai été informé hier soir du décès d'un médecin hospitalier en raison du Coronavirus. Je voudrais m'associer à la douleur de la famille et à l'ensemble des soignants", a déclaré Olivier Véran qui n'a pas souhaité donner plus d'informations sur ce personnel soignant décédé.

Le médecin décédé était urgentiste à l'hôpital de Compiègne

Le ministre des Solidarités et de la Santé affirme s'appuyer sur un principe, la "question du secret médical".

Il y a des "données qui ne peuvent pas être rendues publiques". "Nous suivons de façon très précises le fait qu'il y ait des soignants assez nombreux, et qu'ils soient en état", a-t-il développé.

Ce médecin hospitalier était urgentiste de l’hôpital de Compiègne dans l’Oise, toujours en fonction. Il est décédé au CHU de Lille. Le maire de Compiègne a rendu hommage au médecin sur les réseaux sociaux et annonce qu'une minute de silence aura lieu lundi à midi dans toute la ville.

Multiplication des cas au sein du personnel hospitalier

Les contaminations de personnels soignants se multiplient depuis plusieurs jours notamment en Île-de-France. Dans un dernier bilan en date de vendredi, 345 soignants de l'AP-HP ont...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi