Coronavirus : une nouvelle souche frappe l'Afrique du Sud

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
L'Afrique du Sud fait face à une violente deuxième vague de Covid-19 à cause d'une nouvelle variante sud-africaine du virus qui semble se propager plus rapidement, avec des charges virales plus élevées. 
L'Afrique du Sud fait face à une violente deuxième vague de Covid-19 à cause d'une nouvelle variante sud-africaine du virus qui semble se propager plus rapidement, avec des charges virales plus élevées.

Sur les autoroutes sud-africaines qui filent vers les plages du sud-est, des milliers de voitures se sont agglutinées ces derniers jours : la période coïncide avec le début de l'été et les grandes vacances dans cette partie du monde. Mais dans ces zones touristiques où le virus se propage déjà avec une rapidité inquiétante, pas de longues journées sur la plage cette année : fermetures ponctuelles, limitation des rassemblements et couvre-feu élargi, le pays africain le plus touché par le virus avec près de 900 000 cas a redonné un tour de vis aux restrictions sanitaires.

Jusque très récemment les scientifiques sud-africains ne comprenaient pas pourquoi la deuxième vague de Covid-19 se propageait aussi rapidement surtout auprès des patients plus jeunes. Ce vendredi, sans qu'il n'y ait pour l'instant aucune étude publiée par d'autres scientifiques ou dans une revue, le ministre de la Santé a révélé l'existence d'une nouvelle souche de coronavirus qui pourrait expliquer la rapidité des transmissions. Cette « variante 501.V2 » du virus a été identifiée par des chercheurs sud-africains et signalée à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé le ministre, Zwelini Mkhize, dans un communiqué.

Cette équipe a séquencé des centaines d'échantillons de tout le pays depuis le début de la pandémie en mars. « Ils ont remarqué qu'une variante particulière domine les résultats de ces deux derniers mois », a-t-il expliqué, après que l'Afrique du Sud a dépassé la barre [...] Lire la suite