Coronavirus : pour le Nouvel An, 'il faut être raisonnable”, selon la Pr Odile Launay

“Cette campagne de vaccination contre le coronavirus est assez difficile à mettre en place, car les vaccins de Pfizer sont congelés à -80 °C et parce qu’on a un nombre de doses limité. Le choix est de favoriser la vaccination des plus fragiles en respectant leur consentement et c’est difficile, car les personnes âgées n’ont parfois pas toutes les capacités cognitives pour consentir et ça passe par des personnes de confiance qui doutent, ce qui explique que ça a du mal à démarrer”, explique l’infectiologue Odile Launay. “Pour l’instant, on n’a pas de raison de s’inquiéter des effets inattendus des vaccins. Mais ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas être très vigilant et bien surveiller ce qui va se passer”, prévient-elle. Il faut "tenir quelques mois encore" “Quand le vaccin d’AstraZeneca sera approuvé en France, il sera donné à des personnes moins à risque car il est un peu moins efficace”, affirme la Pr Odile Launay. “Le Covid-19 circule de façon importante. Il faut être raisonnable. On a encore quelques semaines, quelques mois à tenir avant de retrouver la vie d’avant. Encore un peu de patience”, dit-elle en conclusion à ceux qui voudraient se rassembler pour le Nouvel An.