Coronavirus : la Normandie en grande souffrance économique

À Arromanches-les-Bains (Calvados), le souffle de la mer et des plages désertes balayées par le vent de l’histoire. La Normandie est sans touristes français ni vétérans américains à cause de l’épidémie de Covid-19. Une absence qui ne convient pas du tout à Emmanuel Durand, propriétaire d'un hôtel-restaurant. "Du jour au lendemain, toute mon équipe est partie. On a tout laissé comme c'était, car de toute façon, il va falloir tout nettoyer, quand on va décider de reprendre", raconte t-il. Pas sûr de rouvrir en 2020 En quelques semaines, 8 000 repas et 4 000 nuitées réservées pour 2020 sont tombés à l'eau. "Tout a été annulé, il n'y a plus un couvert, plus rien. On redémarre à zéro", regrette le propriétaire. L'établissement plus que centenaire a perdu plus d'1,5 million d'euros de chiffre d'affaires. La question se pose d'une reprise en 2020. "On est vraiment dans l'inconnu, on ne sait pas de quelle façon on peut ouvrir, comment faire avec nos salariés...", explique Emmanuel Durand. Aujourd'hui, l'horizon de la Normandie toute entière est bouché. Même les commémorations du Débarquement, qui font battre chaque année le coeur de la région, ont pour la plupart été rayées du calendrier.