Le coronavirus n'a pénalisé que les pauvres

L’étude, publiée lundi 25 janvier, s’intitule “Le virus des inégalités”. Elle indique qu’en neuf mois, les 1 000 personnes les plus riches du monde ont retrouvé leur niveau de richesse d’avant la pandémie de Covid-19, alors qu’il faudrait plus de dix ans aux personnes les plus pauvres pour se remettre de l’impact économique de cette crise. Le Covid-19 a enrichi les fortunés Les plus riches se sont même enrichis puisqu’ils ont gagné près de 4 000 milliards de dollars supplémentaires entre mars et décembre 2020, ce qui porte leur fortune cumulée à 11 950 milliards de dollars. Une somme qui correspond au montant dépensé les pays du G20 pour faire face à la pandémie alors que, dans le même temps en France, un million de personnes seraient tombés dans la pauvreté en 2020. L’ONG Oxfam France, face à ce constat, demande au gouvernement d’augmenter la fiscalité des plus riches ou encore d’investir massivement dans les services publics.