Coronavirus : Il n’y aura pas de pénurie d’autotests, assure le gouvernement

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

DEPISTAGE - Malgré les difficultés rencontrées par certains parents pour se procurer assez d’autotests pour leurs enfants, Gabriel Attal se veut rassurant

Avec le variant Omicron, certains s’inquiètent d’une possible pénurie de tests anti-Covid face à l’affluence des demandes. Les couacs sur le protocole sanitaire à l’école, qui prévoit désormais que des autotests soient donnés aux parents dont l’enfant est cas contact, n’ont fait que renforcer cette crainte. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, lors d’une visite ce vendredi dans un entrepôt de distribution de produits de santé à Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis (Ile-de-France), a donc assuré qu’il n’y aurait pas de manques d’autotests.

« Les stocks arrivent, ils sont en nombre, 11 millions ont été livrés cette semaine et ils vont continuer à être livrés » dans les pharmacies, a-t-il affirmé, reconnaissant des « difficultés » au début de la vague Omicron. Pour répondre à la demande, alors qu’un nouveau record de 12 millions de tests par semaine a été atteint la semaine dernière, « le stock d’Etat de Santé publique France d’autotests a été déstocké », a-t-il annoncé à la presse.

Dialogue continu après la grève dans l’Education nationale

Pour Gabriel Attal, le gouvernement maintient le « cap » face au Covid-19 : « garder le pays ouvert », « garder les écoles ouvertes », malgré la multiplication des contam(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pyrénées-Atlantiques : Une demi-tonne de cannabis saisie dans un chargement de tests antigéniques
Coronavirus : L'obligation de porter le masque en extérieur à Paris suspendue par le tribunal administratif
Coronavirus : Deux nouveaux traitements recommandés par l'OMS, soit cinq au total

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles