Coronavirus : la mutation du virus pose question

"En juin au Danemark, l’humain a transmis le Covid-19 aux visons et le virus est revenu sous plusieurs formes sur des personnes du nord du pays. On ne sait pas si ça peut rendre le vaccin inefficace. Mais le gouvernement a décidé de faire abattre tous les visons d’élevage", explique Bjorn Willum sur franceinfo, mercredi 18 novembre. Le ministre danois de l’Agriculture a démissionné mercredi 18 novembre. "Il a outrepassé la loi en faisant abattre tous les élevages, même ceux qui n’étaient pas contaminés, ce qui a fait polémique", précise le correspondant à Paris pour la Radio-Télévision danoise. "Un problème avec la faune sauvage mis en élevage" "Certainement des animaux sauvages mis en élevage sont le véritable hôte intermédiaire qui a pu donner le Covid-19", affirme Serge Morand, directeur de recherche au CNRS et enseignant à la faculté de médecine tropicale de Bangkok (Thaïlande). "Une étude prouve qu’un autre animal mis en élevage pour sa fourrure avec des millions d’individus en Chine, le chien viverrin, est parfaitement infectieux au Covid-19 sans que ce petit carnivore montre des signes de la maladie. Cela donne une piste de recherche pour l’émergence de ce coronavirus. Cela montre qu’il y a un problème avec les animaux de faune sauvage mis en élevage", assure l'auteur du livre L’homme, la faune sauvage et la peste.