Coronavirus : le monde se confine

La Californie (Etats-Unis) vient de décréter le confinement de près de 40 millions d’habitants. Le Disneyland de Californie est désert, ce qui est impensable pour les touristes américains. "Je n’arrive pas à croire que Disneyland est fermé. Disneyland ne ferme jamais, c’est dingue", déclare une femme. À Los Angeles, il n’y a personne devant les cinémas. "On n’a pas l’habitude que le gouvernement impose des mesures aussi draconiennes" Hollywood comme toute la Californie se mettent au confinement, une mesure inédite au pays des libertés individuelles. "C’est extrême en Amérique. On n’a pas l’habitude que le gouvernement impose des mesures aussi draconiennes", témoigne un habitant. Sur les autoroutes, il n’y a quasiment pas de voitures. La population californienne semble respecter les consignes. Au Brésil, c’est la même sidération : les plages habituellement bondées à Rio de Janeiro, sont fermées pour au moins deux semaines.