Coronavirus: le ministère des Armées dément un décret annonçant le déploiement de militaires

·1 min de lecture

En Europe, le nouveau coronavirus est la première épidémie de l'ère du numérique. Sites, réseaux sociaux et discussions informatiques sont un formidable moyen de répercuter et diffuser les consignes sanitaires. Ils s'affirment aussi comme une caisse de résonance de grande ampleur pour les rumeurs, approximations, fausses nouvelles colportées avec une bonne foi variable.

Le ministère des Armées a ainsi dû intervenir ce lundi afin de contrer l'idée selon laquelle un décret pris vendredi, émis dimanche et "relatif aux organismes susceptibles d'accueillir des militaires en affectation temporaire", était lié à la crise du coronavirus et instaurait une mobilisation exceptionnelle de nos forces militaires pour juguler le phénomène. 

Dans un thread (une série de tweets) publié sur Twitter, le ministère pose en préambule: "Ne pas diffuser de fausses informations est un geste barrière." Il poursuit: "Ce décret n’a strictement rien à voir avec le Covid-19 et l’implication des forces armées. Il précise la situation administrative des militaires qui servent temporairement en dehors du ministère des Armées, pour les besoins du ministère des Armées." 

"Simple mesure de rédaction juridique"

Le portefeuille illustre ensuite: "Par exemple: cela concerne un militaire qui serait affecté – temporairement - dans un autre organisme que celui du ministère des Armées: un établissement public, un établissement public de santé, une...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi