Le coronavirus met "en péril" la reprise économique mondiale, selon le FMI

1 / 2

Le coronavirus met "en péril" la reprise économique mondiale, selon le FMI

Lors d'une réunion du G20 à Ryad, la cheffe du FMI Kristalina Georgieva a estimé que l'épidémie de coronavirus pourrait coûter 0,1 point à la croissance économique mondiale.

La directrice du Fonds monétaire international (FMI) a estimé dimanche que le nouveau coronavirus mettait "en péril" la reprise de l'économie mondiale lors d'une réunion du G20 à Ryad, qui s'est dit prêt à agir pour limiter les "risques" sur la croissance.

Le virus a fait plus de 2400 morts en Chine, coupant les transports, perturbant les échanges commerciaux et attisant l'inquiétude des investisseurs, les entreprises étant obligées de suspendre leur activité. Il a également touché une trentaine de pays et territoires y faisant 24 morts.

"Le virus Covid-19, une urgence sanitaire mondiale, a perturbé l'activité économique en Chine et pourrait mettre en péril la reprise", a déclaré Kristalina Georgieva devant les ministres des Finances et gouverneurs des banques centrales des vingt premières économies dans la capitale saoudienne.

"Reprise fragile"

En janvier, le FMI avait prédit une croissance globale de 3,3 % pour 2020, contre 2,9% en 2019. Lors du sommet à Ryad, Mme Georgieva a affirmé que l'impact du virus sur la croissance serait d'environ 0,1 point. "La reprise de l'économie prévue [...] est fragile", a ajouté la cheffe du FMI, citée dans un communiqué. La croissance chinoise s'établirait à 5,6% en baisse de 0,4 point comparé aux estimations de janvier. "J'ai informé le G20 que, même en cas d'endiguement rapide du virus, la croissance en Chine et dans le reste du monde serait touchée", a déclaré Kristalina Georgieva.

La...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi