Coronavirus : "Les mesures prises commencent à porter leurs fruits"

·1 min de lecture

Alors que la France a dépassé les 60.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures selon le dernier bilan de Santé publique France, et que le nombre total de victimes s’approche de 40.000 morts, la question de l’efficacité des mesures sanitaires se pose. Invité d’Europe 1 samedi, le chef du service anesthésie-réanimation à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière, Jean-Michel Constantin, décrit une situation toujours aussi préoccupante mais affirme que les données suggèrent une amélioration à venir : "Les épidémiologistes ont l’impression que l’on va arriver à un plateau au 20 novembre parce que, justement, les mesures prises commencent à porter leurs fruits."

>> EN DIRECTCoronavirus : suivez l’évolution de la situation samedi 7 novembre

Un reconfinement "moins spectaculaire" mais qui marche "plutôt bien"

Actuellement, certains hôpitaux sont obligés de procéder à des transferts de patients, tandis qu’à Paris le nombre de places disponibles en services de réanimations diminue irrémédiablement. "Ça monte en permanence. Il y a une contamination qui n’arrête pas", affirme Jean-Michel Constantin, évoquant une dynamique qui n’avait pu être cassée avec le couvre-feu. Préoccupé mais pas alarmiste, il explique qu’il faudra encore attendre quelques jours pour évaluer l’impact réel du reconfinement.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici  

Se joignant volontiers aux appels des autorités sanitaires, qui exhortent à respecter scrupuleusement les ...


Lire la suite sur Europe1