Coronavirus : Les mesures de freinage « semblent fonctionner », juge Gabriel Attal

20 Minutes avec AFP
·1 min de lecture

RESTRICTIONS - Le taux d’incidence dans le « pays reste très élevé » avec plus de 400 cas pour 100.000 habitants, donc « ce n’est pas le moment de lâcher prise », a prévenu Gabriel Attal

La « situation hospitalière est grave », ce qui justifie que près de 8.000 lits sont désormais armés en réanimation, a indiqué ce jeudi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à la sortie du Conseil des ministres, ajoutant toutefois que les mesures de freinage prises récemment face au Covid-19 « semblent fonctionner ».

« Le taux d’incidence dans notre pays reste très élevé », avec « plus de 400 cas pour 100.000 habitants ». Donc « ce n’est pas le moment de lâcher prise », a-t-il insisté, même si « nous avons des premiers signaux encourageants dans les seize départements où les mesures de freinage supplémentaires ont été prises le 20 mars dernier ». « Les mesures semblent fonctionner », « nous commençons à mesurer que les efforts supplémentaires portent leurs fruits » et « nous avons toutes les raisons d’espérer et de croire que leur impact sera suffisant pour faire régresser l’épidémie », a-t-(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus à Paris : Deux ecclésiastiques en garde à vue après la messe de Pâques sans masque
Vaccination au Royaume-Uni : Le gouvernement essaye de rassurer sur le vaccin AstraZeneca
Coronavirus: A quelle heure de la crise sommes-nous ? Les psy Ariane Calvo et Isabelle Benassouli répondent en podcast