Coronavirus: ces mesures adoptées par nos voisins pour soutenir l’économie

1 / 2

Coronavirus: le confinement prolongé jusqu'au 3 mai en Italie, annonce Giuseppe Conte

Plan de "guerre économique", "bazooka"… En France comme chez nos voisins, les gouvernements en place n’ont pas hésité à puiser dans le champ lexical guerrier pour qualifier leurs plans d’urgence visant à soutenir l’économie dans un contexte marqué par l’épidémie de coronavirus. Il faut dire que l'ampleur des mesures annoncées par les principales puissances européennes est inédite en temps de paix.

Toutes usent globalement des mêmes ressorts pour tenter de limiter le choc, bien que les leviers actionnés le sont parfois à des degrés différents d’un pays à l’autre. Italie, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne… Tour d’horizon des principales mesures de soutien aux entreprises et aux ménages prises par nos voisins. 

> Prêts aux entreprises

En Allemagne, le gouvernement a décidé de la création d’un fonds de secours pour les grandes entreprises, doté de 600 milliards d’euros, dont 400 milliards d’euros de garanties pour les dettes des entreprises.

Le Royaume-Uni et l’Espagne ont également annoncé que l’Etat se portera garant des nouveaux prêts des entreprises respectivement à hauteur de 330 milliards de livres (365 milliards d’euros) et 100 milliards d’euros. En France, le gouvernement prévoit 300 milliards d'euros de garanties de l’Etat pour les prêts des entreprises.

> Subventions aux entreprises

Des aides directes sont prévues dans certains pays pour soutenir les entreprises. Outre-Manche, les restaurateurs...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi