Coronavirus : comment mesurer son taux d'oxygène dans le sang ?

·1 min de lecture

Les personnes ayant été soignées pour une infection au Covid-19 ont peut-être vu leur médecin recourir à un oxymètre. Ce petit appareil semblable à une pince à linge que l’on attache au bout de l’index permet de mesurer le taux d'oxygène dans le sang. Ses capteurs peuvent en effet rendre compte des flux dans les capillaires sanguins, au travers de la peau. Des modèles peuvent être utilisés à domicile et coûtent une vingtaine d'euros en pharmacie.

 

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 15 novembre

Surveiller les formes sévères de la maladie

"Quand on est malade, on ne bouge pas beaucoup, on n’utilise pas énormément ses poumons", explique le docteur Jacques Battistoni, président de la Fédération française des médecins généralistes. Selon lui, le fait de rester au repos à domicile peu abaisser notre vigilance face aux difficultés respiratoires. Dès lors, le recours à un oxymètre permet d’avoir une mesure objective du taux d’oxygène dans le sang. "On sait qu’en dessous d’un certain seuil, on a effectivement une gêne respiratoire importante qui nécessite un avis médical rapide."

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

L’achat d’un oxymètre n’est pas indispensable pour toutes les personnes positive au Covid-19. L’appareil est surtout indiqué en cas de symptômes sévères, comme une forte toux ou des difficultés à respirer, et pour les personnes à risque. Les médecins sont les mieux placés pour les recommander à le...


Lire la suite sur Europe1