Coronavirus: Merkel prête à se faire vacciner avec AstraZeneca

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: MERKEL PRÊTE À SE FAIRE VACCINER AVEC ASTRAZENECA

BERLIN (Reuters) - Angela Merkel s'est déclarée prête, vendredi, à se faire vacciner contre le Covid-19 avec le vaccin d'AstraZeneca.

"Je me ferais vacciner avec AstraZeneca", a dit la chancelière allemande, qui est âgée de 66 ans, lors d'une conférence de presse.

La dirigeante allemande a également jugé qu'il avait été bon de faire preuve d'une totale transparence à l'égard de ce vaccin, après plusieurs cas suspicieux d'effets secondaires graves chez des personnes vaccinées.

L'Allemagne a suspendu l'administration du vaccin en début de semaine, en attendant un nouvel avis de l'Agence européenne des médicaments (EMA), qui a réaffirmé jeudi que le vaccin était "sûr et efficace".

"Sur cette base, tout le monde sait que nous ne cachons rien, que nous mettons vraiment les choses sur la table de manière transparente", a déclaré Angela Merkel.

La chancelière a promis d'accélérer la campagne vaccinale en Allemagne, ajoutant que les centres de vaccination allaient recevoir quelque 2,25 millions de doses par semaine.

Des doses supplémentaires de vaccin Pfizer/BioNTech seront livrées dans les régions frontalières avec la France où des cas de variant sud-africain ont été signalés, a-t-elle précisé.

Vendredi, 8,5% de la population avait reçu une première dose de vaccin en Allemagne.

Le ministre de la Santé, Jens Spahn, a prévenu vendredi que la vaccination pourrait être incapable, à ce stade, d'endiguer une troisième vague épidémique en raison d'un nombre insuffisant de doses. Des restrictions qui avaient été levées récemment pourraient être de nouveau imposées pour freiner la circulation du virus, a-t-il ajouté.

(Paul Carrel; version française Jean-Stéphane Brosse)