Coronavirus : les masques transparents arrivent à l’école

Pour les élèves malentendants du collège Henri Fabre (Alpes-Maritimes), l’arrivée des masques transparents est une bonne nouvelle. "Il dit que le masque transparent inclusif c’est mieux, parce qu’il me comprend mieux alors qu’avec le masque chirurgical il ne voit pas mes lèvres, donc c’est trop difficile", traduit la professeure de français, Marine Thaïeb, qui se réjouit elle aussi de ce nouvel équipement. 3 900 masques dans les Alpes-Maritimes Dans une autre salle de classe, un seul enfant souffre d’un handicap auditif. Grâce au masque transparent inclusif, il n’est pas pénalisé et peut suivre le cours comme tous les autres élèves. "J’ai eu des remarques des autres élèves entendants qui préfèrent aussi ce masque entendant, puisqu’ils voient pratiquement la totalité de mon visage", indique Christelle Vitaloni, la professeure. Le rectorat a livré au début du mois de novembre 3 900 masques dans les Alpes-Maritimes. Cette distribution pourrait être étendue aux professeurs des cours élémentaires.