Coronavirus : masques, traçage... quelles mesures sanitaires les Français sont-ils prêts à accepter?

·1 min de lecture

Voici l'article des chercheurs Thierry Blayac (Professeur d'Economie, Centre d'Economie de l'Environnement de Montpellier, Université de Montpellier), Bruno Ventelou (Chercheur CNRS-AMSE, économie, santé publique,, Aix-Marseille Université), Dimitri Dubois (Economie comportementale, Economie de l'environnement, Economie expérimentale, Université de Montpellier), Marc Willinger (Professeur d'Economie, économie comportementale et expérimentale, Université de Montpellier), Phu Nguyen-Van (Directeur de recherche CNRS en sciences économiques, Université de Strasbourg) et Sébastien Duchêne (Maître de Conférences en Sciences Economiques, Université de Montpellier) : Fêtes de réveillon en petit comité ou annulées, familles dispersées et isolées, autoconfinement, confinements locaux, partiels ou généralisés, couvre-feu, restrictions de déplacement, fermeture des frontières, incertitudes quant à la réouverture de certains secteurs : la France, comme de nombreux autres pays du monde, a fait face à une série de restrictions pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus

Si chaque type de mesures/restrictions a sa propre efficacité dans le contrôle de la dynamique épidémiologique, ces dernières doivent également être évaluées en fonction de leur acceptabilité par la population.

Lire aussi - Covid-19 : un couvre-feu à 18 heures envisagé dans certaines zones, mais pas de reconfinement

A l'heure où les décideurs se posent la question de ré-évaluer les mesures restrictives pour éviter un ...


Lire la suite sur LeJDD