Coronavirus: les masques de protection, nouveau filon en or en Chine

Coronavirus: les masques de protection, nouveau filon en or en Chine

"C'est comme fabriquer de l'argent": avec la pandémie de Covid-19 qui frappe tous les continents, de nombreux industriels chinois se sont lancés dans la lucrative production de masques pour satisfaire une demande exponentielle.

Au plus fort de la crise en Chine début février, Guan Xunze a construit une usine en... 11 jours pour produire des masques N95, qui peuvent protéger son porteur d'une contamination.

8950 nouveaux producteurs de masques

Avec l'épidémie jugulée sur le sol chinois et l'explosion des cas à l'étranger, le patron de 34 ans vise désormais de nouveaux marchés comme l'Italie, pays le plus endeuillé du monde par le nouveau coronavirus.

Les industriels comme lui sont légion: durant les deux premiers mois de 2020, la Chine a enregistré... 8950 nouveaux producteurs de masques sur son territoire, selon le site d'information sur les entreprises Tianyancha.

Après le bouclage fin janvier de la province centrale du Hubei, épicentre de l'épidémie, le nombre de nouveaux cas a progressivement diminué dans le pays. Mais le Covid-19 a depuis infecté plus de 400.000 personnes dans le monde. Une pandémie mondiale qui a conduit à une hausse de la demande en équipements de protection.

"Une machine à faire des masques, c'est devenu une planche à billets", métaphorise Shi Xinghui, directeur des ventes d'une entreprise basée à Dongguan, dans le sud du pays.

Sa marge bénéficiaire a été démultipliée, grimpant à quelques centimes d'euros...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi