Coronavirus : des masques de plongée Decathlon sont-il utilisés dans les hôpitaux ?

franceinfo

L’enseigne sportive est sollicitée pour un masque de plongée intégral qui pourrait être utilisé comme respirateur pour des malades.

En pleine épidémie de coronavirus, des photos de patients équipés d’un masque de plongée Decathlon circulent sur les réseaux sociaux. Certains posts totalisaient plusieurs dizaines de milliers de partages sur Twitter, mercredi 25 mars. L’idée vient d’Italie où un médecin a contacté un imprimeur 3D ainsi que l’enseigne sportive afin d’adapter des masques aux respirateurs. Les masques Easybreath ("respiration facile" en anglais) de Decathlon n’ont jamais aussi bien porté leur nom. Mais, sur Twitter, l’enseigne a clarifié sa position, mardi 24 mars. Elle a bien partagé les plans 3D de ses masques, mais reste très prudente sur les aboutissements d’une telle innovation. L’enseigne rappelle que les masques n’ont pas été conçus pour cet usage et déconseille formellement de trafiquer le masque par soi-même. La Cellule Vrai du faux de franceinfo vous aide à y voir plus clair.

Une idée venue d’un médecin italien

C’est le docteur Renato Favero qui a eu l’idée, rapporte le quotidien Corriere della Sera (en italien). L’hôpital où il travaille, à Gardone Val Trompia près de Brescia (Lombardie), est situé dans l’une des zones les plus touchées (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi