Coronavirus : les masques chirurgicaux réutilisables dix fois

Les masques chirurgicaux pourraient être utilisés plus longtemps. L’association UFC-Que Choisir a fait le test : les masques ont été passés à la machine à 60%, au sèche-linge et enfin repassés à faible température. Sur trois masques testés, tous ressortent avec une capacité de filtration conforme aux normes sanitaires. "On a pu constater qu’ils étaient autant voire plus efficaces que les masques en tissus", explique Franck Attia, rédacteur en chef d’UFC-Que choisir, aux journalistes de France Télévisions. Même résultat pour le CNRS Les utilisateurs, eux, sont partagés. Pourtant, plusieurs laboratoires, dont le CNRS, ont également testé le procédé depuis le mois d’avril et obtenu le même résultat. "Cette solution de réutiliser les masques chirurgicaux avec ce lavage à 60% est une option qui est très sécuritaire, à condition bien sûr que les personnes les utilisent pour eux-mêmes », explique Daniel Garin, médecin du travail. Lavés ou non, les masques chirurgicaux doivent toutefois toujours être changés toutes les quatre heures.