Coronavirus : le masque dans les foyers, une recommandation irréaliste ?

Obligatoire dans la rue dans certaines villes, au bureau, dans les transports ou à l’école, le masque pourrait également bientôt s’inviter dans les foyers. Le gouvernement et certains médecins le recommandent. "On sait très bien que le masque est enlevé dès qu’il y a une rencontre avec quelqu’un, […] on sait très bien qu’on enlève le masque à l’intérieur de la cellule familiale, et à mon avis c’est une erreur", confie lundi 16 novembre à France Télévisions le Dr. Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon, à Paris. Situation "intenable" Les Français n’y tiennent en majorité pas vraiment. "C’est n’importe quoi", témoigne ainsi une passante. "On ne pourra pas nous l’obliger, donc on fera ce qu’on veut chez nous", ajoute une autre. En dehors de situation particulière, comme l’infection d’un membre de la famille au Covid-19, les médecins jugent la situation ingérable. "Bien sûr il peut y avoir des contaminations à l’intérieur, mais ce qu’on veut éviter c’est que le virus il rentre, donc ce qu’il faut c’est protéger c’est tout ce qui est à l’extérieur de la maison", estime le Dr. Michaël Rochoy, qui juge la situation en famille "intenable". Les médecins recommandent en revanche de se laver les mains en arrivant chez soi, de se changer ou encore d’aérer fréquemment les pièces.